Ils n’ont pas de retrait de permis et ont choisi la voiture sans permis

0

On pense souvent que les personnes n’ayant pas en main leur permis de conduire sont des personnes ayant gravement enfreint le code de la route. Pourtant, ils ne sont pas les seuls à devoir vivre sans voiture.

Aujourd’hui, ils sont nombreux à se diriger vers la voiture sans permis pour des raisons bien plus complexes.

Trop jeune ou bien trop vieux pour conduire

En France, on peut conduire dès l’âge de 18 ans, mais dans d’autres pays, comme les Etats-Unis, on peut obtenir son permis à 16 ans. Lorsqu’on travaille loin de son domicile, ne serait-ce que pour un job étudiant, il peut être compliqué de se déplacer si on n’a pas de permis de conduire.
Dans ce cas, la voiture sans permis peut être une solution permettant de se déplacer en attendant d’avoir l’âge légal pour conduire une automobile.

Source: http://www.aixamchampigny.fr/
Source: http://www.aixamchampigny.fr

De même, passé un certain âge, il arrive que l’on soit trop âgé pour conduire un véhicule, alors que la voiture sans permis reste accessible et moins dangereuse.
On aurait en effet tort de penser que seules les personnes ayant eu un retrait de permis pouvaient se diriger vers ce type de véhicule. Ils sont plus nombreux qu’on ne le croit à se diriger vers la voiture sans permis pour des raisons plus complexes.

Le coût du permis est un véritable frein

Nous avons déjà évoqué le fait que les jeunes américains puissent conduire dès l’âge de 16 ans. Mais financièrement, comment s’en sortent-ils? Eh bien, c’est très simple, le permis de conduire aux Etats-Unis ne coute que… 20 euros. Evidemment, comparé au 2000 à 3000 euros du permis français, l’accès à la conduite est beaucoup plus facile outre atlantique.
Dans les pays proches, comme l’Espagne, certaines auto-école situées près de la frontière française se sont même spécialisées afin de permettre aux français de passer leur permis en langue française à prix réduit. En effet, dans ce pays, le prix du permis est d’environ 600 euros.

D’autant qu’il n’est pas nécessaire de s’inquiéter des délais, puisque le temps d’attente entre l’obtention du code et le passage devant le moniteur de conduite est beaucoup plus court qu’en France, où les délais peuvent dépasser les six mois.

En attendant, pour les autres, il n’est pas simple de trouver une solution quand on est étudiant et qu’on dispose de peu de moyens. D’autant plus que la réforme du code de la route mise en place en Mai 2016 annonce des résultats catastrophiques: seulement 16.7% des candidats l’ont obtenu. Une raison de plus pour décourager les jeunes les moins fortunés, ne pouvant pas se reposer sur leurs parents financièrement.
Là encore, ils sont nombreux à se tourner vers la location de voiture sans permis, faute de pouvoir s’offrir le papier rose. Sachant qu’une fois celui-ci en poche, il leur faudrait encore pouvoir s’offrir une voiture.

Categories: Finance,Société

Leave A Reply