Quel recours en cas de problèmes avec un tour opérateur ?

0

Vous réalisez un voyage et les prestations fournies ne correspondent pas à celles prévues dans le contrat? Ne vous inquiétez pas il est possible d’obtenir réparation. Effectivement les agences sont responsables des prestations. Plusieurs recours sont disponibles contre les mauvaises surprises des vacances.

Porter plainte contre le tour opérateur

Beaucoup de clients expriment leur mécontentement au moment de leurs mésaventures mais peu d’entre eux vont jusqu’au bout, il faut se dire que l’on paye pour une prestation définie par un contrat commercial et que si personne ne réagit en portant plainte, la qualité des services touristiques diminuera au fil du temps.

En ce qui concerne le contrat, avant sa signature, l’agence se doit de préciser par écrit le contenu des prestations proposées, le prix et les modalités de paiement, les conditions d’annulation de ce dernier (articles L211-9 et -10 du Code du tourisme). Ensuite, le contrat conclu doit comporter toutes indications relatives aux noms et adresses de l’organisateur, du vendeur, du garant et de l’assureur, la description des prestations fournies, enfin les droits et obligations réciproques des parties.

Un cadre législatif à connaître

Il est important de savoir que lorsque vous réservez un forfait touristique ou une prestation directement auprès d’une tour opérateur, le professionnel est soumis à la loi du 13 juillet 1992. La première chose à faire immédiatement à votre retour de voyage est donc d’envoyer une réclamation écrite par lettre recommandée avec avis de réception au tour opérateur auprès duquel vous avez obtenu le forfait ou la prestation, dans laquelle vous rappelez votre 1er contact et expliquez les détails de vos déboires et ce que cela a provoqué, et vous concluez en demandant dédommagements.

Si la réponse de votre voyagiste vous convient (remboursement partiel, offres voyages etc.) tout s’arrête ici, si ce n’est pas le cas, contactez un médiateur spécialisé dans le Tourisme ou le Voyage.

Les différents recours :

Les procédures amiables

– Réclamation par lettre recommandée avec accusé de réception adressée à l’agence dans un délai de 30 jours à compter du retour.

– Éventuellement, réclamation au Syndicat professionnel auquel adhère l’agence.

-Demande de dédommagement auprès de l’assureur en responsabilité civile professionnelle de l’agence.

-Commission de conciliation.

Les procédures judiciaires

-Le Tribunal territorialement compétent est celui du siège de l’agence.

Le consommateur doit bien entendu apporter la preuve de ce qu’il avance dans sa déclaration, ce qui peut être parfois compliqué, il est pour cela conseillé de s’adresser directement à un avocat afin de présenter à la juridiction un dossier solide.

Categories: Loisirs,Voyages

Leave A Reply