Génération Y et vin: une relation complexe

0

Les jeunes de la génération Y, âgés de 18 à 30 ans environ, consommeraient moins de vin que les générations précédentes. Serait-ce pour autant le début de la fin d‘une belle histoire entre les français et le vin?

Le vin, boudé par les jeunes?

Plusieurs études montrent que la consommation de vin a bel et bien baissée en France. Alors que dans d’autres pays, comme les Etats-Unis, la tendance serait en train de s’inverser, en France, les jeunes en consommeraient moins qu’auparavant et ne seraient plus des consommateurs réguliers. Les producteurs doivent-ils pour autant s’en inquiéter?
Si pour certains médias comme Lemonde.fr la consommation de vin en France devrait baisser au fil des années, il convient de s’intéresser avant tout aux différentes causes expliquant ce phénomène.

De nouvelles représentations…

Les représentations jouent un rôle fondamental dans la consommation de vin par les jeunes et chaque génération a son propre vin emblématique. En effet, alors que la génération Z est plutôt celle du vin de table, la génération X, âgée de 30 à 40 ans, se tournent vers le vin AOC. Pour les plus jeunes, de la génération Y, ce sont plutôt les vins facilement repérables avec la notion de cépage.
Les jeunes s’intéressent toujours au vin, mais pas de la même manière. Ils ont une approche plus festive, et en boivent en dehors des repas, contrairement aux générations précédentes pour qui cela était presque impensable. Il est en fait de plus en plus apprécié pour les apéritifs entre amis. Les jeunes iront également plus facilement en acheter en supermarché.
Par ailleurs, la consommation de vin est généralement assimilée à l’âge adulte. Ce qui peut donc laisser penser qu’ils devraient davantage s’y intéresser en rentrant dans le monde professionnel.

Et de nouveaux modes de consommation

Les modes de consommation ont donc évolué avec les générations et le digital devrait avoir de plus en plus d’impact sur le marché du vin. On trouve d’ailleurs un grand choix de sites de vente de vin en ligne. Mais également certaines épiceries en ligne, comme Gustagora, qui font plutôt le pari de séduire ces nouvelles générations en leur proposant des vins de France et du monde mais également d’autres produits gastronomiques comme de la charcuterie ou du fromage, à des prix pas forcément beaucoup plus élevé qu’en supermarché. Ces épiceries en ligne espèrent ainsi séduire les nouvelles générations, qui apprécient davantage le vin lors d’ateliers dégustations ou d’apéritifs dinatoires occasionnels entre proches.

Le marché du vin a donc encore de beau jour devant lui. Cependant, le challenge sera de savoir s’adapter à de nouvelles exigences et de nouveaux modes de consommation, mais également de familiariser les jeunes adultes aux AOC et aux différents cépages, en les encourageant notamment davantage à participer à des ateliers d’œnologie, de plus en plus proposés aux étudiants.

Leave A Reply